• Dissimulé 

     

     

     

    L’argent de la pub

     

    Certains parents de Youtubeurs mineurs se font de l’argent – et pas qu’un peu – grâce à la publicité qui achètent les programmes dans lesquels leurs enfants s’exhibent. Gros succès, grosses recettes. Est-ce du proxénétisme, une forme de harcèlement sur mineurs ?

       L’argent de la pub, il y en a partout… Sur les réseaux sociaux, à la télévision (en grande largeur), mais aussi sur les routes où nous circulons, sur les vêtements que nous portons, jusque sur nos sous-vêtements ! Et l’argent généré par cette oppression universelle est invisible d’un bout à l’autre de la chaîne. On ne sent pas quand il est prélevé et on ne sait pas où il va. La mafia qui organise ce trafic est tout à fait discrète. « L’esclave jaune » sert des maîtres douteux. À peine plus visible que le blanchiment, l’argent de la drogue, les trafics en tous genres, l’argent dématérialisé ne circule plus, il se fond dans l’anonymat numérique global. Qui est perdant ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Théorie du genre

     

     

     

    De quoi Adam est-il le nom ?

     

    « Adam est moins qu’un prénom, c’est le reste du mot adamà, « sol » : c’est Adam à la suite de la chute de la lettre-voyelle typique du féminin hébraïque. Le masculin est un genre défectif du féminin. »

     

                                                                         Erri De Luca, Le plus et le moins

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Post-girardisme

     

     

     

    La pensée chrétienne

     

    Ne renoncez pas tout de suite à lire ce qui suit. Il n’est question que de la pensée chrétienne, pas de la foi des grands saints. Même sans croire en Dieu, nous sommes tous « sous influence » chrétienne. René Girard, avec beaucoup d’autres, a montré à quel point la « pensée chrétienne » est à la source de toute la culture de l’Occident* et, par ricochet mimétique, elle a influencé une bonne partie des autres cultures. Inutile de se voiler la face, c’est comme ça. Il serait trop long de faire ici le relevé de tout ce que nous pensons qui est « chrétien » sans le dire. Rappelons simplement le souci récent des victimes : il n’est apparu qu’au XIXe siècle, mais il est désormais irréversible. Le Croissant-Rouge, copie de la Croix-Rouge, est un signe du progrès de l’universel dans notre monde. « L’invention » majeure du christianisme, c’est la personne, avec l’affirmation des Droits de l’Homme (fin du XVIIIe) elle attend encore son universalisation. Hélas, les meilleures inventions se perpétuent souvent de façon dégradée, comme des caricatures. Ainsi de la personne réduite à l’individu, voire à une part de marché. C’est désolant.

       Le rejet systématique des notions chrétiennes qui nous ont fondés est néfaste. Notre inconscient chrétien que René Girard appelle méconnaissance est proprement un handicap. Débarrassons-nous des scories de la bigoterie (aggravée au XIXe siècle), mais surtout, ne jetons pas Dieu avec l’eau du Déluge.

     

    * Relire Des choses cachées depuis la fondation du monde.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Shakespeare  

     Tom Hiddleston as Cloten 

    En manque de rival

     

    Cloten. I had rather not be so noble as I am. They dare not fight with me, because of the queen my mother. Every Jack-slave hath his bellyful of fighting, and I must go up and down like a cock that nobody can match.

     

    CLOTEN. – Je voudrais ne pas être aussi noble que je le suis. Personne n’ose se battre avec moi parce que la reine est ma mère. Il ne manque pourtant pas de chicaneurs le ventre plein de querelles, et moi, je suis là à m’acharner comme un coq sans jamais en trouver un à ma hauteur.

     

                                                         Cymbeline, II, 1, 21 et s.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Relire Rimbaud

     

      

     

              « …moi pressé de trouver le lieu et la formule. » 

     

                                                               Arthur Rimbaud

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique