• Réédition

     

     

    Mon deuxième essai sur l’éducation

     

     

    LA GÉNÉRATION VIRTUELLE

     

     

    Les enfants sont assistés, gavés, mais ils sont rarement aimés. Nous les avons abandonnés à eux-mêmes au nom de la sacro-sainte autonomie. Dans notre civilisation du désenchantement et de la dérision, les enfants sont censés représenter nos derniers idéaux. Mais les idoles adulées se rebiffent et leurs adorateurs en viennent à redouter leur liberté incontrôlée et leur agressivité. La conscience d’un échec et la crainte d’une impasse fatale commencent à transparaître derrière les discours lénifiants des spécialistes de la jeunesse.

       Dans mon livre, il est moins question de « responsabiliser les jeunes » que de redonner aux aînés le sens de leur responsabilité. Passionné par mon métier, découragé parfois devant la montée des périls, je ne désespère pas des adolescents qui m’accordent toujours leur confiance. À l’encontre de la mode qui veut tout « centrer sur l’apprenant », j’entraîne mes élèves à se « centrer sur l’autre », à s’ouvrir à l’autre, à découvrir et aimer l’autre, tous les autres. Quand l’Enfant Roi aura été détrôné, nous pourrons enfin oser lui donner ce qu’il attend de nous ─ et l’aimer.

       Ce livre est le prolongement du précédent, Le Maître des désirs, dans lequel je témoignais de son expérience d’enseigneur, riche, enthousiasmante, inachevée. Il aborde ici un monde plus sombre, celui de l’échec de notre culture virtuelle et de notre civilisation étourdie.

     

         ISBN : 978-2-9542310-1-3                          20 €

    commande directe : 13 rue de Sèvres

                                     91540 MENNECY

     contre un chèque à mon ordre, prix franco de port. 

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :