• Spécisme, antispécisme 

     

     

    Faute d’empathie

     

    Les « antispécistes » veulent élever l’animal à la dignité humaine. Ils ont simplement oublié d’observer une chose : ils n’ont pas inclus « l’imitation » dans leurs calculs. Sans doute le mimétisme est-il encore une théorie largement ignorée, ou méprisée. Pourtant, que nous apprend-elle ? Que l’humanisation des petits d’homme passe par l’imitation, par l’empathie, par imprégnation humaine. Nous ne sommes pas humains « par nature ». Nous ne devenons humains que par « modélisation » sur d’autres humains.

       Nous savons cela depuis longtemps, au moins depuis le XVIIIe siècle et les recherches du docteur Itard et son « enfant sauvage », Victor de l’Aveyron. Passé la petite enfance, s’il a été privé de modèle humain, l’être promis à l’humanité n’y parvient pas complètement. Il reste « sauvage ». L’humain ne devient humain que par empathie, par décalque avec des humains, ses semblables, son prochain.

       Comment se fait-il que les animaux, nos « frères en dignité », ne parviennent jamais à nous imiter ? Probablement parce que leur mimétisme rudimentaire ne s’applique qu’à leur espèce. Les bonobos n’imitent que les bonobos – et ils les imitent à merveille ! En revanche, même après des millénaires de domestication, les vaches restent parfaitement réfractaires à nos comportements. Les mammifères ne nous copient pas spontanément. Il faut tout un dressage pour obtenir un petit résultat qui ressemble à quelque chose qui nous ressemble. Et leur imitation est souvent risible, comme au cirque. Les dresseurs les plus intègres n’essaient pas de faire de leurs compagnons des « singes savants ». Bartabas a l’honnêteté de laisser ses chevaux être des chevaux. Et c’est pour cela que ses spectacles sont si beaux.

       Nous savons, grâce à René Girard, que nous sommes façonnés par nos désirs, et ils sont surtout mimétiques. Quel animal a vraiment envie de nous imiter ?

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :