• Shakespeare

     

     

    Iago macho

     

    Iago. She that was ever fair, and never proud ;

    Had tongue at will and yet was never loud,

    Never lack’d gold and yet went never gay ;

    Fled from her wish, and yet said, “Now I may,”

    She that, being anger’d, her revenge being nigh,

    Bade her wrong stay and her displeasure fly ;

    She that in wisdom never was so frail,

    To change the cod’s head for the salmon’s tail ;

    She that could think, and ne’er disclose her mind,

    See suitors following, and not look behind :

    She was a wight, – if ever such wights were, –

    Desdemona. To do what ?

    Iago. To suckle fools and chronicle small beer.

    Desdemona. O most lame and impotent conclusion !

     

    IAGO. – Celle qui a toujours été belle sans être jamais prétentieuse,

    Qui, ayant la parole facile, a toujours su tenir sa langue,

    Qui, n’ayant jamais manqué d’argent, ne s’est jamais montrée frivole,

    Qui s’est détournée de son désir en disant « je pourrais bien » ;

    Celle qui, en colère et tenant sa vengeance à portée de main,

    A su faire taire son offense et son déplaisir ;

    Celle qui n’a jamais failli à sa sagesse

    Pour échanger une morue contre un saumon ;

    Celle qui ne manquait pas d’idées et les a gardées pour elle ;

    Qui, suivie par ses soupirants, n’a jamais regardé derrière elle :

    Celle-là était une femme bonne à nulle autre pareille…

    DESDEMONE. – Bonne à quoi ?

    IAGO. – À donner la tétée et à tenir sa maison.

    DESDEMONE. – Ah, la conclusion est boiteuse et débile !

     

                                Othello, II, 1, 149- 162

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :