• État de la personne

     

     

    Beauté

     

    On finit toujours par ressembler à ce que l’on est. Les vieillards laids n’ont que ce qu’ils méritent : les bassesses accumulées, les compromissions consenties, les ressentiments mal digérés, finissent par s’écrire sur leur visage comme sur un parchemin.  Mais il arrive aussi que des personnes âgées soient magnifiques. C’est le cas de Madame Joan Baez. Elle porte ses 77 ans comme un trophée. Sa vie a été faite de générosité, d’ouverture aux autres, d’abnégation, de souci constant pour la justice. Toute cette bonté se reflète dans ses jolies rides. Son beau visage n’a pas été déformé par la jalousie, la convoitise, l’envie, l’ambition… C’est admirable, et c’est rassurant.

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :