• Shakespeare 

     

     Troïlus et Cressida au Globe

     

    Désir captif

     

    Tro. This is the monstruosity in love, lady, – that the will is infinite, and the execution confined ; that the desire is boundless, and the act the slave to limit.

     

    TROÏLUS. – Telle est la monstruosité de l’amour, madame : l’attente est infinie et l’exécution circonscrite ; le désir est sans bornes et l’acte est l’esclave de sa propre limite.

     

                                                       Troïlus et Cressida, III, 2, 80 et s.

     

    La description du désir est encore plus dramatique dans le sonnet 129 :

     

    Enjoy’d no sooner but despisèd straight ;

    Past reason hunted, and no sooner had,

    Past reason hated as a swallowed bait

    On purpose laid to make the taker mad.
     

    Dès le plaisir atteint, déjà on le méprise ;

    Comme un fou, on le traque ; aussitôt qu’on le tient,

    On le hait comme un fou ; on a gobé l’appât

    Qui était posé là pour rendre l’homme fou.

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :