• État de conscience

     

     

     

    Intelligences

     

    Entre l’intelligence étonnante des animaux supérieurs – et même des abeilles – et l’intelligence prodigieuse des humains, quelle est la différence ? Les humains ont ceci de particulier qu’ils sont capables de se tromper. Ils sont même capables de se tromper prodigieusement ! Erreur de parcours ? Défaillance du logiciel ? Non, c’est la fonction première de l’intelligence humaine de se tromper – et ensuite de recommencer…

       À cette capacité prodigieuse s’ajoute celle, perverse, de tromper les autres. Les animaux aussi trompent leurs adversaires, par des ruses tactiques de défense. Mais pour tromper leurs semblables, les hommes sont nettement supérieurs aux animaux les plus supérieurs.

       Peut-être cette double capacité – tromper les autres et se tromper soi-même – est-elle la même chose, au fond ? L’autre n’est jamais que notre miroir.

       Reste à comprendre pourquoi nous trompons et nous nous trompons avec une telle facilité. C’est que notre croyance l’emporte toujours sur notre savoir. Nous ne sommes vraiment efficaces que lorsque nous croyons à notre savoir. Mais la plupart du temps nous croyons que nous savons, et cela nous contente. Tous crédules, donc. Et dérisoire facilité des gourous et des tyrans.

       Comment faire confiance à notre savoir ? Comment choisir la vérité et écarter l’erreur ? Hélas, nous ne disposons que de notre intelligence pour faire le tri ! La petite boussole de notre intelligence est notre conscience, mais hélas encore ! elle est souvent déréglée.

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :