• Shakespeare   

      

    Shakespeare synesthésique 

     

    Feste vient de chanter. Sir Tobie commente : 

    Sir Tobie. To hear by the nose, it is dulcet in contagion.

    SIR TOBIE. – À l’entendre par le nez, c’est un bouquet de suaves parfums. 

    La Nuit des rois, acte II, scène 3, l. 57.

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :