• Shakespeare 

     

     

     

     

     

    Les fruits de la corruption 

     

    Aragon. O ! that estates, degrees, and offices,

    Were not deriv’d corruptly ! and that clear honour

    Were purchas’d by the merit of the wearer !

    How many then should cover, that stand bare !

    How many be commanded, that command !

    How much low peasantry would then be glean’d

    From the true seed of honour ! And how much honour

    Pick’d from the chaff and ruin of the times,

    To be new varnish’d ! 

     

    ARAGON. Ah, si les possessions, les distinctions et les bonnes places

    N’étaient pas les fruits de la corruption ! Si l’honneur propre

    N’était acheté que par le mérite de son propriétaire !

    Combien iraient vêtus qui sont nus !

    Combien seraient commandés qui sont aux commandes !

    Comment l’ivraie misérable serait séparée

    Du bon grain de l’honneur !  Et comment l’honneur

    Qu’on ramasse sur la paille et les ruines de l'époque

    Reprendrait de son éclat !

     

    Le Marchand de Venise, acte II, scène 9, l. 39-47.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :