• Théorie mimétique

     

     

     

     

    La fin des idoles

     

    Avant la fin définitive des religions*, nous assistons à la fin des idoles. En tout cas celle des idoles « vivantes », puisque la dernière est morte le 5 décembre 2017. On voit difficilement qui pourrait lui succéder. Cela est dans la nature des choses, ou plutôt dans la culture du monde d’aujourd’hui. Les monstres sacrés, comme Marylin Monroe, James Dean ou, dans une moindre mesure, Brigitte Bardot, paraissent très lointains. Même Michael Jackson a perdu de son aura au fil du temps.

       Pour autant, l’idolâtrie n’a pas disparu. Elle est maintenant confinée à des êtres virtuels (ce qui est le propre des mythes) : Dark Vator, les personnages de Game of Thrones, ou ceux de Harry Potter. Les mythes plus anciens, comme Tarzan, Superman et autre King Kong ont l’air bien pâlichon. Les idoles d’aujourd’hui sont parfaitement abstraites.

       On trouve de moins en moins de gourous comme Charles Manson, Jim Jones, Raël, le « révérend » Moon. Avec le recul, ils nous semblent presque risibles. Nous croisons encore quelques fanatiques aveugles mais ils se revendiquent d’Allah qui n’a pas d’image.

       Nous ne sommes certainement pas tirés d’affaire. Les superstitions, les « sciences » occultes, et les « sciences parallèles » font florès. Mais la naïveté qu’elles révèlent disqualifie les innocents qui succombent à ces mirages.

       Le sacré recule partout. Qui oserait chanter, en 2017, « l’amour sacré de la patrie » ? Seuls ceux qui n’ont pas de patrie les peuples sans état sont prêts à se sacrifier pour leur cause. C’est l’absence de patrie qui les rend si déterminés. Leur idéal est d’autant plus grand qu’il est hors de portée.

       Succombons-nous au matérialisme généralisé ? Ou au contraire, nous débarrassons-nous de l’illusion de l’incarnation de nos rêves… dans une idole, un « Lider maximo » ou un « Grand Timonier » ?

     

     

    * voir article page 14

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Kergwelen
    Samedi 23 Décembre 2017 à 18:14

    Bonjour Joël, Assisteriez-vous au 1er Salon du Livre d'Echarcon en Essonne ? Je vous avais rencontré au Salon de Mennecy et j'avais acheté Le Maître des Désirs que j'ai bien apprécié. Ce Salon se tiendra les  12 et 13 mai prochain, avec les résultats d'un concours de nouvelles et de poésie qui primera les gagnants. Nous vous invitons à dédicacer votre ou vos livres à cette occasion. Merci par avance de votre réponse.

    2
    Samedi 23 Décembre 2017 à 23:03

    Bonjour,

    Votre proposition m'intéresse tout à fait. Donnez-moi seulement un peu de temps pour être sûr d'être libre à cette date.

    Comment puis-je vous contacter ?

    Mon adresse directe est j.hill@free.fr

    En attendant, je vous souhaite un bon Noël.

    Joël Hillion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :