• Humeur

     

     

     

    Vendredi noir

     

    Les malheureux vendeurs bonimenteurs (on dit aussi « commerciaux »), à qui il reste deux neurones mal connectés, ne savent plus comment vendre leur camelote obsolessante. Ils doivent chercher ailleurs leur inspiration puisqu’ils n’ont aucune imagination. En général, ils trouvent leurs idées en Amérique. Tiens, donc ! En voilà une bonne idée ! La dernière trouvaille en date est d’essayer de nous séduire par des « soldes massifs » le lendemain de Thanksgiving aux États-Unis, qui s’appelle là-bas Black Friday. Traditionnellement, le jour qui suit ce jour férié est un jour de soldes. Cela a un sens chez eux, comme les soldes après les Fêtes de fin d’année en Europe. Mais à quoi cela peut-il ressembler sous nos latitudes ? À rien. Combien de Français savent même ce que le jour d’Action de Grâces du quatrième jeudi de novembre signifie ? Peu importe. Les magasins en ligne essaient quand même d’introduire ce rituel chez nous, sans même l’acclimater, sans même en traduire le titre. Cherchez l’embrouille !

       Par un effet mimétique évident, le modèle est pris en Amérique. Quoi, l’Amérique de Trump et tout le reste ? Exactement. L’Amérique est-elle encore un modèle ? J’en doutais, je n’en suis plus sûr. Il ne s’agit pas de multicuturalisme, ce joli mélange des cultures que nous promet la mondialisation. Il s’agit tout simplement d’une démission culturelle, d’un renoncement consenti, d’une mort prématurée. Sur les deux neurones qui leur restaient, les vendeurs bonimenteurs viennent d’en éteindre un.

       Que des ingénieurs marketing français se comportent de cette façon est proprement suicidaire. L’aliénation est complète. Quand on n’est plus capable de « produire du sens », c’est que l’on n’est pas loin du délire. Le futur suicidé tricote ainsi la corde qui va le pendre lui-même. On a vu des civilisations disparaître pour moins que cela. Tant pis pour elles.

      

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :