• Shakespeare

     

     

     

    Joel MacCormack as Claudio at The Globe

     

     

    Coupable justice

     

    Angelo vient de condamner Claudio à mort.

     

    Escalus. Some rise by sin, and some by virtue fall ;

    Some run from brakes of vices, and answer none,

    And some condemned for a fault alone.

     

    ESCALUS. – Certains s’élèvent grâce au péché, d’autres sont victimes de leur vertu ;

    Certains ne sont jamais ralentis par leurs vices, sans en répondre d’aucun,

    Et d’autres sont condamnés pour une seule faute.

     

    Measure for measure, Act II, Scene I, line 38-40.

     

     

    Il ne s’agit pas d’oxymores ni d’antagonismes qui s’équilibrent, mais d’une accumulation d’injustices. Les doubles ici se ressemblent, les contraires vont dans le même sens. Tout en paraissant balancer le péché et la vertu, Shakespeare décrit un monde sombre et inique. Le bien ne compense pas le mal. Le mal triomphe toujours. On retrouve la même sinistre conclusion à la fin du sonnet 121 :

     

    ‘All men are bad and in their badness reign.’

     

    « Les hommes sont méchants, le mal est leur royaume. »

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :