• Critique

      

     

     

    par Isabelle Gruet

     

    Le livre de Joël Hillion m’a transportée... Je l’ai traversé presque d’une traite en moins de deux jours, il nous emporte au fil d’une histoire qui prend de plus en plus de force et de profondeur, jusqu’au terme final où tout se dévoile comme dans un éternel recommencement et un retournement inattendu… On se laisse guider par la psychologie des personnages, le récit des différences culturelles qui font le sel des rencontres jusque dans leurs subtilités les plus ténues, la figure centrale de cet enfant qui n’appartient à personne, juste à la vie... Roman-fleuve le long du fleuve Sénégal... Grand roman...

     

    Une île sur le fleuve, L’Harmattan, 2017.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :