• Poésie 

     

     

    La montagne de l’intime

    (extrait)

     

    Dans la vie, ils déploient tout un pas sage

    de féconde harmonie dans la moyenne montagne,

    s’accrochant au fil de soi, du monde ou du Ciel :

    Ils sont un bon nombre mus par un cordon d’espoirs,

    nous les appellerons les hommes reliés.

     

    Dans la vie, ils laissent éclater le rayon d’humilité

    d’une chenille ailée en haute montagne,

    mais voient encore trouble à fleur de Source :

    Ils sont un certain nombre à vivre hors sentiers,

    nous les appellerons les hommes déliés.

     

    Restent ceux dont le cœur constellé de tout

    marche dans la lumière déjà là d'un pic d‘unité,

     

    respire un azur de silence passé par les gouffres

    Ils sont un petit nombre d’or sur la voie de rien :

     

    Vous en connaissez beaucoup des terriens sans gravité ?

     

     

                                                                                               Nicolas Blanc

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :