• État de conscience 

     

     

     

    Violence radicale

     

    La liberté

     

         « La liberté n’est pas un droit de l’homme, c’est un don de Dieu. »

                                                                                                                                                          Lacordaire

     

    Ce après quoi nous courons tous est devant nous. La liberté n’est pas à conquérir, nous l’avons déjà. Les énormes catastrophes, les lamentables bêtises qui ont été commises depuis les premiers temps d’homo sapiens (celui qui sait !) ne sont imputables à personne d’autre qu’à nous-mêmes. Nous étions libres de les éviter. Nous les avons perpétrées librement. Accuser ensuite le destin, Dieu, ou tout autre cause inconnue, est une hypocrisie et une lâcheté. Les fuites devant la liberté ont tous les visages. Les dernières en date sont les « conditions économiques » nous ne serions que ce que l’économie fait de nous , ou encore l’environnement social nous serions le strict produit de notre milieu. Bientôt nous serons ce que le numérique nous façonnera, pauvres transhumains ! Revendiquer le droit à « devenir soi-même » est encore une manière de s’aveugler sur sa liberté affolante. Nous sommes nous-mêmes aussi, d’abord, dans nos manquements. Mais la notion de faute a disparu des confessionnaux.

       Nous sommes, tous ensemble et individuellement, libres, et responsables, et nous ne supportons pas cela.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :