• Rentrée des classes 

     

     

     

     

    La classe-monde

     

    J’ai eu, dans ma petite histoire de professeur de la deuxième moitié du XXe siècle, l’occasion de croiser la grande histoire. J’ai trouvé devant moi des boat people vietnamiens, des enfants échappés miraculeusement des camps de Pol Pot, des Afghanes que les talibans empêchaient de rentrer chez elles, des Bosniaques orphelins, des Rwandais qui n’avaient pas disparu dans l’enfer du génocide, et combien d’autres ? Ils étaient devant moi, et ils étaient vivants ! C’est incroyable comme la misère est universelle. Elle n’est pas globale, elle est universelle.

     

    Extrait de Et mon tout est un homme.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :