• Liberté, liberté chérie 

     

     

     

     

     

    « Insuffisant »

     

    Grâce à l’action efficace de la CNIL et des défenseurs des droits, l’État n’a pas le droit de venir fouiller dans nos ordinateurs pour y déceler quelques risques de terrorisme. Les libertés sont sauves (au moins, formellement). Qu’en est-il des GAFA qui non seulement espionnent tous les sites (y compris le mien) et n’ont de compte à rendre à personne ? Pas même au fisc ! En s’en prenant à l’État qui joue petit jeu et en laissant tranquilles les gros requins de l’aquarium numérique, de quoi les « défenseurs de droits » se rendent-ils coupables ?

       Je n’attends pas de réponse. Je m’angoisse tout seul. Et je constate, une fois de plus, la faiblesse des États, leur dépérissement, et le pouvoir sans contre-pouvoir des geeks et des marchands. Mais quelle mouche nous a piqués ?

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :