• 1 + 1 + 1 

     

     

     

     

     

     

    ET plutôt que OU

    L’éloge du mélange

     

    Le « juste » est dans le mélange. Comment rencontrer autrui, mon semblable, l’« autre moi-même » ? Un TU avec lequel je dialogue plutôt qu’un LUI sur lequel je monologue ! Comment « co-exister » ? Non pas exister les uns à côté des autres, en condescendant à ce que ma liberté s’arrête là où commence celle d’autrui : tolérance minimum, statu quo, respect des frontières, paix armée. Plutôt vivre les uns PAR les autres. Nous ne sommes pas unis par défaut de diversité, nous sommes divers par défaut d’unité. L’important n’est pas de respecter nos différences mais d’accepter nos ressemblances. Entre une femme et un homme, il n’y a pas de différence, entre un noir et un blanc, il n’y a pas de différence, entre un hétérosexuel et un homosexuel, il n’y a pas de différence, entre un trisomique et moi, il n’y a pas de différence. Ceci est une certitude. Et ceux qui y voient un problème répondent toujours à côté de la question.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :