• Shakespeare 

     

     

     

     

     

    L’apparat

     

    BASSANIO

    So may the outward shows be least themselves : 

    The world is still deceiv’d with ornament.

     

    Ainsi, ce qui se voit est ce qu’il y a de moins authentique :

    Le monde est toujours trompé par l’apparat.  

     

    The Merchant of Venice, act III, sc. 2, l. 73-74.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :