• Shakespeare 

     

     

     

     

    La faute des pères…

     

    Alonso, le roi de Naples, retrouve son fils Ferdinand en pleurant, et il s’écrie :

     

         But, O, how oddly will it sound that I

         Must ask my child forgiveness ! 

     

         O, comme cela paraît étrange que ce soit moi

         Qui doive demander pardon à mon enfant !

     

                                                    La Tempête, acte V, scène 1, vers 197-198.

     

    Après que les vilains papas d’aujourd’hui auront légué une planète pourrie à leurs enfants, seront-ils encore là pour demander pardon ?

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :