• Mimétisme

     

     

     

    Victimes de la mode

     

    Les individus modernes, autonomes et déculpabilisés, perdent en intériorité. Ils vivent constamment dans « l’expression de soi ». Leur « Moi profond » se révèle être d’une extraordinaire superficialité. Il leur faut exister par l’extérieur. Celui ou celle qui n’obéit pas aux canons éphémères de la mode n’ose pas se montrer. « Je » est toujours « un Autre », et « Je » sera d’autant mieux remarqué qu’il est conforme. Double bind. Dans une société authentiquement individualiste, la mode aurait logiquement dû disparaître. Chaque individu (autonome, etc.) a droit d’exprimer « librement » ses désirs. À chacun sa mode, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas, dit-on. En effet, ça se copie ! Chassez le mimétisme…

       On connaît de la mode son côté visible, brillant, clinquant, glamour, mais il cache un versant plus sombre. L’important, pour l’individu, ce n’est pas tant d’être à la mode du jour (donc conforme) que de ne pas être en dehors de la mode (donc exclu). Si vous n’êtes pas in, vous êtes out. Le sentiment que développe la mode, celui sur lequel elle prospère, est fondamentalement un sentiment de honte. L’individu vit sous l’empire du regard des autres. Ainsi se mettent en place des comportements de persécution. Le pire, quand on ne suit pas la mode (vestimentaire, langagière ou autre), c’est de se sentir rejeté. La crainte du « regard de l’autre » rappelle l’antique « mauvais œil ». Vieille superstition. Il est moins question d’image que de se soumettre au regard de ceux qui me jugent !

       Le discours sur l’autonomie est piégé par la méconnaissance. Il obéit, lui aussi, aux dictats de la mode. Qui oserait déclarer qu’il n’est pas autonome ? Vision d’un labyrinthe sans issue, d’un gouffre sans fond. D’où ce sentiment de vertige que procure parfois la mode. Elle nous fascine parce qu’elle nous fait peur.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :