• Shakespeare 

     

     

     

     Camille Claudel : L'Abandon

     

     

    L’obstacle de la beauté

     

    La difficulté principale que nous rencontrons à la lecture des Sonnets tient à leur perfection. Ils sont considérés, à juste titre, comme des chefs-d’œuvre d’écriture poétique et leur splendeur est un obstacle à notre compréhension. Subjugués par tant de beauté, nous ne voyons plus rien ! Shakespeare décrit ainsi la fascination qu’exerce la beauté, au sonnet 70 (vers 3-4) :

              The ornament of beauty is suspect,

              A Crow that flies in heaven’s sweetest air.

              « La beauté est suspecte et cela nous fascine,

              Comme un corbeau qui vole au milieu d’un ciel pur. »

       Éblouis comme nous le sommes par la langue si riche et si dense de Shakespeare, nous en oublions l’essentiel : pourquoi le poète s’est-il lancé dans ce projet singulier ? Souhaitait-il seulement faire de « la belle poésie » et étaler son habileté d’écrivain ? Cela parait douteux. Il avoue au sonnet 21 (vers 13-14) :

              ‘Let them say more that like of hear-say well, 

              I will not praise that purpose not to sell. 

              « Ignorez ces vantards qui aiment par ouï-dire :

              Ma louange est gratuite, et je n’ai rien à vendre. »

       Le dessein de Shakespeare n’est pas d’écrire pour écrire. Ce n’est pas un poète dilettante. « L’art pour l’art » n’est pas sa philosophie. Nous aurions du mal à le percevoir comme un esthète un peu dédaigneux, un aristocrate de la littérature méprisant ses pairs. Si Shakespeare a hésité longtemps à mettre ses Sonnets en avant, c’est parce qu’ils sont infiniment personnels, pour ne pas dire intimes. Et dans l’intimité de sa conscience, il n’était pas sûr d’avoir accompli ce que nous savons être une œuvre exceptionnelle.

     

    Extrait de la préface de mon édition bilingue commentée,

    Les Sonnets de Shakespeare, chez L’Harmattan.

     

        

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :