• Shakespeare 

     

     

    Elizabeth (1533-1603)

     

    Pomp and Circumstance

     

    What have kings, that privates have not too,

    Save ceremony, save general ceremony ?

    And what art thou, thou idol ceremony ?
    What kind of god art thou, that suffer’st more
    Of mortal griefs than do thy worshippers ?

    What are thy rents ? what are thy comings-in ?

    O ceremony, show me but thy worth !

    What is thy soul of adoration ?

    Art thou aught else but place, degree and form,

    Creating awe and fear in other men ?

    Wherein thou art less happy, being fear’d,

    Than they in fearing.

    What drink’st thou oft, instead of homage sweet,

    But poison’d flattery ? O ! be sick, great greatness,

    And bid thy ceremony give thee cure.

     

    Que possèdent donc les rois que les particuliers ne possèdent pas,

    Hormis la pompe, hormis la pompe qui les environne  ?

    Et qu’es-tu donc, toi l’idole protocolaire ?

    Quelle espèce de dieu es-tu, toi qui souffres de plus

    De peines mortelles que tes adorateurs ?

    Quel est ton salaire ? Quels sont tes bénéfices ?

    Ô apparat, montre-moi ta vraie valeur ?

    Qu’y a-t-il dans l’âme de l’adoration ?

    Qu’es-tu d’autre qu’une position, un rang, une forme,

    Qui imposent aux autres hommes la terreur et la crainte ?

    Et tu te retrouves moins heureux, en étant craint,

    Que ceux qui te craignent !

    Que bois-tu d’autre, le plus souvent, au lieu de l’élixir des hommages,

    Que le poison de la flatterie ? Ô ! grandeur grandiose, tombe malade,

    Et demande à ton cérémonial de te guérir.

     

                                                                                 Henry V, act IV, sc. 1, l. 237-251. 

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :