• Shakespeare 

     

     

     

     

    L’orgueilleux

     

    AGAMEMMON.

    He that is proud eats up himself : pride is his own glass, his own trumpet, his own chronicle ; and whatever praises itself but in the deed, devours the deed in the praise.

     

    L’orgueilleux se dévore lui-même : l’orgueil est son miroir, sa trompette, sa chronique personnelle. Qui se glorifie autrement qu’en action engloutit son action avec sa louange.

     

                                               Troilus and Cressida, acte II, scène 3, l. 152 et s. 

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :