• Sacrificiel 

     

     

     

     

    Voir des gens mourir

     

    C’est la distraction préférée des téléspectateurs. Thrillers, Fantasy, policiers, films noirs, toutes les séries offrent leur lot de cadavres tous les soirs, tous les jours, à toute heure. On mesure pour les besoins de la publicité, les marchands sont à l’affût le taux d’audience, le volume d’hémoglobine répandue, le nombre de décès violents, et les chaines rivalisent dans les mises en scène macabres bien sanglantes, bien spectaculaires. Comme disait Boris Vian : « Faut qu’ça saigne… »

       Par intervalles, nous avons droit à l’info, « l’actualité », c’est-à-dire à la rengaine des attentats, des accidents, des rapts, des assassinats. On appelle ça « les nouvelles ». Il n’y a rien de plus banal et répétitif.

       Si l’on retirait des médias le temps accordé aux voyous, aux malfrats, aux assassins en tous genres, aux violents, il y aurait beaucoup de place… pour la publicité. Mais il n’y aurait plus personne pour la regarder.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :