• L'universel 

     

      

    La diversité universelle 

     

    Il faut toujours en revenir au commencement. Y a-t-il un homme universel ? Existe-t-il une nature humaine ? Est-elle modifiable sans se pervertir, sans se renier ? Éduquer ne revient-il pas toujours à créer de toutes pièces un individu non naturel ? « Si on aime quelqu’un, on l’aime tel quel, disait François Truffaut. On ne veut pas le changer. Parce que si on réussissait, il ne serait plus lui. »  Combien de systèmes éducatifs n’ont eu d’autre but que de fabriquer « l’homme idéal » pour n’aboutir qu’à la réalisation de monstres ? Tous les régimes totalitaires ont pratiqué le rapt d’enfants pour assouvir leur volonté de puissance. On en tremble d’effroi.

         La diversité universelle n’a de sens que dans le mélange général. Tout ce qui rapproche, accroche, joint, soude et attache… fabrique de l’universel à partir de la diversité. Ce qui se partage et ne s’achète pas (avant que les marchands ne s’en emparent), l’eau, l’air, les saisons, mais aussi les émotions, l’affection, l’irrépressible « besoin » que nous avons des autres, tout ce qui forme et fonde des ensembles, mouvants, changeants (mais aussi résistants), tisse l’universel avec les fils de la diversité. Tout ce qui englobe (l’environnement naturel, et plus encore l’environnement culturel) fait du tout avec du partiel. Tout ce qui rassemble contribue au tout de l’homme.

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :