• Education

     

     

    Qu’est-ce qu’un jeu ? 

     

     Le bonheur est un jeu d’enfant. Voilà le secret. Un jeu, c’est-à-dire ce qu’on met en jeu, qu’on manipule, qui offre du jeu, qui bouge entre vos mains, qui se transforme selon votre volonté. Cela a bien peu de rapport avec les « jeux » des médias dans lesquels la seule chose qui joue c’est la roue qui donne le numéro gagnant. Cela est également très éloigné du jeu vidéo, la « PlayStation » où le joueur est cloué à sa console, assigné, assujetti, tandis que l’image joue pour lui ─ le mot « station » exprime bien l’inertie du spectateur ! Dans un jeu d’enfant, le jouet c’est l’enfant, c’est lui qui se joue le numéro, avec quelques accessoires qu’on appelle à tort des jouets, alors que ce ne sont que des accessoires. Si je dis que le bonheur est un jeu d’enfant c’est que, dans le jeu, l’enfant se découvre, se forme, se joue, se fait, s’invente. Le bonheur est toujours lié à la création ─ encore plus même qu’à la découverte. Quand on parle de « jeu éducatif », on formule un pléonasme. Un jeu qui n’est pas éducatif n’est pas un jeu, c’est un amusement. Il y a la même différence en anglais entre « play » et « game ». J’ai souvent beaucoup de mal à expliquer la différence à mes élèves. La grammaire est un jeu, comme les maths, comme la poésie. L’enseignement est un jeu. Mais si l’on tombe dans l’amusement, on se distrait, on perd son temps, littéralement on ne joue plus le jeu.  

     

    Extrait de mon essai Le Maître des désirs.

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :