• Méconnaissance

     

     

     

    Le monstrueux 

     

    « Le monstrueux est partout présent dans la mythologie. Il faut en conclure que la mythologie parle sans cesse de la crise sacrificielle, mais elle n’en parle que pour la déguiser. »

                                          René Girard, La Violence et le sacré. 

     

    Qu’en est-il de la mythologie moderne, du fantastique, de la fantasy ? Ils ont la même fonction que les mythes : ils servent à démontrer que la violence est le fait des monstres, des barbares, et qu’elle ne vient surtout pas de nous qui sommes « civilisés ». La littérature fantastique n’a d’autre fonction que de nous cacher que nous sommes responsables de la violence. Qui est capable de reconnaître le mal qu’il fait ? À peu près personne. Il n’y a pourtant pas d’autre moyen d’être libre.

       Comment pouvons-nous revendiquer la liberté si nous ne nous sommes pas affranchis du mal, c’est-à-dire de l’illusion que nous ne sommes pas responsables du mal ? Un pas a été franchi dans la culture occidentale à partir du moment où elle a reconnu que les victimes ne sont pas responsables du malheur qui les accable. Grâce à Henri Dunant et aux ONG humanitaires qui ont suivi son enseignement, nous avons pris conscience de la nécessité de porter secours aux victimes. Y compris les victimes d’elles-mêmes comme les drogués, les alcooliques, les fumeurs. Ce début de compréhension de la source du mal est bon, mais il est insuffisant. Nous pouvons « réparer », mais nous ne pouvons pas « empêcher ». Les secours arrivent toujours après le massacre. Il faut aller plus loin. C’est ce que certains ont compris qui ont mis en scène des manifestations de « repentance ». Mais c’est encore « trop tard ». La ritualisation de ces démonstrations entache le phénomène de sacrificiel. Même « inversée », la ritualisation conserve son poids de méconnaissance. Nous cachons toujours au fond de nous-mêmes un monstre que nous accusons du pire : c’est notre double.

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :