• Etat de la civilisation

     

     

    La fin de l’humanisme européen 

     

    Né en Europe, l’humanisme est en train de disparaître. Il ne sera pas remplacé par le transhumanisme, il va simplement s’éteindre (avec les Lumières), il va s’éclipser à jamais.

       Quand l’humanisme apparaît à la Renaissance, c’est comme un soleil qui se lève. Les hommes se débarrassent progressivement de la tutelle de Dieu et décident que dorénavant ils mèneront leur barque eux-mêmes. C’en est fini des châtiments du Destin, le monde sera meilleur grâce à leur travail et leurs efforts. Ils ne doutent pas un seul instant de leur savoir tout neuf. Ici commence l’idée de « progrès ».

       Se substituant à la charité chrétienne, l’humanisme veut instaurer une justice égale pour tous et est certain d’y parvenir. Il place l’Homme au centre de l’univers. Son plus beau fleuron, c’est la Déclaration des Droits de l’homme et ses suites. Voilà ce que « les hommes » ont réussi tout seuls, pensent-ils, ils n’en sont pas peu fiers.

       Las ! Comme la Tour de Babel, le beau château risque de s’écrouler avant d’avoir été achevé. Prenons un fait récent pour illustrer ce désastre. Le 10 mars 2016, des centaines de milliers de réfugiés crèvent littéralement aux portes de l’Europe, ils vivent comme des sous-hommes, dans des conditions dégradantes, inhumaines. Et les portes restent verrouillées. Le même jour, la Banque Centrale décide de débloquer 80 milliards d’euros par mois pour aider les « investisseurs » ─ les pauvres, ils en avaient bien besoin ! Où est l’Homme dans tout cela, où est la justice, où est le progrès ? L’humanisme a disparu.

       Qui hurle de colère et d’indignation devant ce tableau qui doit faire honte aux humanistes ? Presque personne. On laisse quelques ONG gérer « la crise des migrants ». Et pendant ce temps-là, c’est business as usual. Ceci n’est que le nouveau visage de la banalité du mal.

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :