• Mimétisme

     

     

    La chaîne, film de Stanley Kramer.

     

    La haine est un miroir 

     

    « La vénération la plus soumise et la rancune la plus intense, c’est là le sentiment que nous appelons haine », rappelle René Girard dans Mensonge romantique et vérité romanesque. La haine est toujours un miroir. On ne se cherche un ennemi que parce que l’on est fasciné par son double. Répondre à la haine par la haine est absolument mimétique. Mais l’individu haineux ne veut pas voir qu’il se cherche dans celui qu’il exècre. Le double bind dissimule parfaitement sa fascination et son ressentiment.   

     

     

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :