•  Crise du désir

     

     

    Les robots

     

     

    Les robots ne nous détrôneront que lorsque nous aurons choisi de leur céder la place.

     

    Le jour où nous serons las de nos responsabilités.

     

    Quand nous serons trop fatigués.

     

    Quand nous n’en pourrons plus de devoir penser par nous-mêmes pour seulement survivre.

     

    Nous délèguerons nos pouvoirs.

     

    La reddition sera douce.

     

    Indolore, sans doute.

     

    Ce n’est pas tant que les robots seront plus forts que nous, mais nous préférerons notre faiblesse à leur force.

     

    La chose se produira quand le désir n’y sera plus, qu’il sera en panne, presque éteint.

     

    Le sel de la terre se sera affadi.

     

    Nous comptons sur les enfants à venir pour que ce jour ne vienne jamais. 

     

     

    ______________________________

    ______________________________

     

     

    « »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :